Une extension maison à La Chapelle-sur-Erdre

Pour quelle extension de maison opter ?

  • Démarrons par la véranda :
  • Vous aviez envie d'une nouvelle véranda, mais les coûteux travaux vous en ont passé l'envie ? Sympathique et abordable, aménagez plus d'espace sans les désagréments liés à de longs travaux. Il sera ainsi profitable pour vous de mettre eau, gaz, ou électricité. Vous allez donc pouvoir profiter du confort d'une pièce pourvue d'une vue sur jardin. Vous souhaitez y aménager une chambre pour accueillir des proches ? Pensez-y. Cependant, qu’importe l'usage, une véranda reste une pièce estivale. Ardue à isoler, le froid y règne l'hiver, et la chaleur y est très présente dès le printemps. Sous réserve d’en faire une véritable extension vitrée pourvue d’une dalle isolée et de vitres performants.

  • L’extension attenante au logement
  • Ne perdez pas de vue qu'il faudra probablement ajouter aux coûts prévus pour l'extension de votre habitation les coûts de travaux de fondations, de terrassement et d'isolation en plus de ceux qui sont consacrés à la partie extérieure de l'habitation.

  • L’extension en hauteur
  • Vous êtes propriétaire d'un minuscule terrain ? Avez-vous imaginé effectuer un rehaussement ? C’est une solution qui est souvent plus chère que les deux précédentes car elle nécessite des expertises techniques particulières et des travaux plus compliqués. Obtenez de la surface en élevant votre toit. Si des travaux sont envisageables, prévoyez, entre autres : l'installation du toit, la modification éventuelle de sa pente, l'isolation, le renfort, et l'installation d'un escalier si nécessaire

Quel est le coût d'une extension pour sa maison ?

Les propriétaires d’une maison qui ont l'envie d'agrandir leur maison peuvent aisémentestimer les coûts de ce projet en prenant en compte quelques éléments. D'abord, vous devez évaluer le degré de difficulté du projet d'ouverture. Si vous choisissez l’option « étage » avec une structure saine, aménagement compris, le budget se situera alors entre mille huit cent et deux mille cinq cent euros par mètre carré.