Une extension maison à Courbevoie

Pour quelle extension de maison opter ?

  • A savoir sur la véranda :
  • Vous voulez une pièce de vie additionnelle sans travaux trop lourds ? Aménager une véranda - si elle n’est pas à proprement parler une extension - peut être une bonne option. Harmonieuse et peu cher, obtenez une pièce en plus sans les désagréments liés à de longs travaux. Il sera alors bénéfique pour vous d'y installer eau, gaz, ou électricité. Vous allez donc pouvoir profiter du confort d'une loggia pourvue d'une vue sur jardin. Vous réfléchissez à y aménager une chambre pour vous ou vos enfants ? Cela est désormais possible. Cependant, peu importe son utilisation, une véranda est une pièce de saison. Ardue à isoler, il y fait souvent froid en hiver et très chaud en été. À moins d’en faire une véritable extension vitrée pourvue d’une dalle isolée et de vitrages haut de gamme.

  • L’extension adjacente à l’habitat
  • La partie visible de votre maison n'est pas la seule à prévoir dans cette entreprise. Effectivement, des travaux de terrassement, de fondations et d'isolation sont généralement inéluctables et ils entraînent indubitablement des coûts.

  • L’extension en hauteur
  • Si votre terrain ne couvre pas une grande surface, songez à la surélévation. C’est une solution qui est souvent plus coûteuse que les deux précédentes car elle nécessite des expertises techniques rares et des travaux plus délicats. Obtenez de la surface en surélevant votre toit. Si des travaux sont envisageables, prévoyez, entre autres : la pose du toit et de son angle, un renfort et la construction d'un accès à l'étage.

Calculer le prix d’une extension pour sa maison peut être très simple, à condition de suivre quelques étapes.

Certains éléments sont à prendre en compte pour estimer le coût d’une extension de votre maison. Tout d'abord, vous devriez anticiper le degré de difficulté du projet d'ouverture. Par exemple si vous optez pour l’option « étage » avec une structure saine, aménagement compris, le budget se situera alors entre 1798 et 2498 euros par mètre carré.