Une extension maison à Arles

Quelle extension de maison choisir ?

  • Que dire sur la véranda :
  • Construire une pièce supplémentaire - si elle n’est pas vraiment une extension - peut être la bonne chose à faire. Harmonieuse et peu cher, obtenez une pièce en plus sans réaliser de longs travaux. Il sera alors bénéfique pour vous d'y installer eau, gaz, ou électricité. Profitez donc du confort d'une véranda pourvue d'une vue sur jardin. Vous aimeriez y installer une chambre pour accueillir des amis ? Songez-y. Notez tout de même qu'une pièce vitrée est une pièce d'été, qui n'est pas obligatoirement utilisée lorsque les températures chutent. Complexe à isoler, il y fait souvent très froid en hiver et chaud en été. Cependant, vous pouvez dès maintenant faire appel à nous pour équiper votre extension de maison d'une isolation de très grande qualité.

  • L’extension adjacente au logement
  • Les propriétaires d'un terrain n'hésitent jamais à retenir cette option. Les premières étapes du projet consistent en une étude géotechnique (étude de sol) ainsi que le choix de la partie de l'habitation à agrandir. L'agencement des pièces doit rester logique et les entrées de lumières peuvent être optimisées. Surtout, pensez au fait qu'en plus de la partie qui est visible (en bois, en acier, en verre ou en parpaings) et de la toiture, il faudra effectuer des travaux de fondations, de terrassement, et d’isolation, qui ont indubitablement leur impact sur le coût de l’extension de la demeure.

  • L’extension en hauteur
  • Vous êtes propriétaire d'un petit terrain ? Avez-vous imaginé effectuer un rehaussement ? C’est une solution qui est souvent plus coûteuse que les deux premières car elle nécessite des expertises techniques rares et des aménagements plus compliqués. Obtenez la surface attendue en élevant votre toit. Quand les études seront terminées, nous vous informerons si de l'état et de la capacité de vos murs porteurs et si vos fondations supportent le poids supplémentaire nécessaire, vous devez prévoir : la réalisation du toit et le calculde son angle, un renfort et l'aménagement d'un accès à l'étage.

Comment budgétiser le coût de votre agrandissement d'habitation ?

Les propriétaires d’une maison qui ont l'envie d'agrandir leur habitation peuvent aisémentestimer les coûts de ce projet en prenant en compte quelques éléments. Le degré de complexité du projet d’agrandissement d’abord. Par exemple si vous optez pour l’option « étage » avec une structure saine, aménagement compris, le budget se situera donc entre mille huit cent et deux mille cinq cent euros par mètre carré.