Agrandissement de maison sur le côté

  • Article
  • Démarches gestion de chantier
  • Extension

Temps de lecture : 4 min

Pour agrandir votre maison, il existe trois techniques qui sont l’extension vers le haut (on parle de surélévation), l’extension vers le bas (appelé communément excavation) et l’extension horizontale, c’est à dire l’agrandissement de maison sur le côté. C’est cette dernière que nous allons traiter dans cet article. Cette technique consiste à augmenter la surface au sol de votre habitation pour gagner des m². C’est alors une véritable construction qui est envisagée lorsqu’elle est maçonnée ou en bois, ou plus légère, quand il s’agit d’une véranda. Quels sont ses avantages ? Quel procédé choisir ? Quelles contraintes légales ? Nous vous apportons les réponses à vos questions !

Conseils extension de maison sur le côté

Quels sont les avantages de l’extension de maison sur le côté ?

Vous hésitez encore sur votre stratégie d’agrandissement ? Voici quelques avantages de l’extension de maison sur le côté.

 

Agrandissement de maison sur le côté : de multiples possibilités d’organisation

Une extension de maison sur le côté vous permettra d’organiser votre habitat de manière très variable. Vous pouvez tout aussi bien construire dans le prolongement de votre maison actuelle ou bien, si vous le souhaitez, faire réaliser une extension sous la forme d’une aile, ce qui vous permettra par exemple de faire chambre d’hôte ou d’isoler davantage une parcelle de votre habitation. Garage, bureau, espace pour recevoir, atelier de travail... Les solutions d’aménagement sont multiples ! 
Par ailleurs, en optant pour l’extension de maison sur le côté, vous pouvez construire de plain-pied mais aussi à étage(s) si vous le souhaitez. Vous réalisez alors un agrandissement et une valorisation non négligeable de votre habitation.

Des modèles d’extension de maison très variés

Selon vos goûts, vos besoins et vos envies, l’extension de maison sur le côté saura vous satisfaire. Vous avez le choix entre une large variété de systèmes constructifs parmi lesquels vous trouverez forcément celui qui correspond à vos contraintes architecturales. Ossature bois, construction maçonnée, vitrée, ou encore véranda, il y a forcément une solution à vos envies. Contrairement à l’extension verticale qui nécessite des matériaux plutôt légers et pour laquelle l’ossature bois est généralement privilégiée, ici vous n’avez pas cette contrainte. Attention néanmoins à bien dimensionner vos fondations et votre dalle en fonction de la nature de votre sol et du système constructif choisi. 
Envie d’un agrandissement pas comme les autres ? Les matériaux ne sont pas les seuls à pouvoir faire la différence ! Et si vous optiez pour une forme un peu plus singulière ? Pour un résultat tout en douceur et en originalité, pourquoi ne pas oser des formes arrondies ? Ne vous mettez pas de limites, toutes les formes de pièces sont possibles pour votre extension horizontale.

Projet d’extension latérale ?
Dites-nous rapidement ce que vous souhaitez réaliser : nous vous mettons en relation avec nos professionnels agréés.

3 typologies d’extension de maison sur le côté

L’extension de maison à ossature bois

Plus qu’un type d’extension de maison, c’est plutôt un procédé de construction d’agrandissement de maison qui a le vent en poupe. L’ossature bois est un choix de plus en plus courant pour la construction d’une extension latérale. Plus isolant, plus naturel, plus léger, c’est le choix de la construction durable. Pour les propriétaires, construire une extension de maison en ossature bois, c’est également s’offrir un agrandissement souvent plus rapide à mettre en œuvre, et dont le chantier, sec, génère moins de déchets et de nuisances qu’une extension maçonnée. 
L’extension de maison à ossature bois peut recevoir n’importe quel type de finition et s’accorde sans mal à la façade de la structure existante.

L’extension de maison maçonnée

C’est le choix traditionnel des agrandissements latéraux, une technique bien connue et bien maitrisée par les artisans et donc encore privilégiée par rapport à une extension bois, même si cette dernière tend à se généraliser. En béton, en parpaing ou en brique, elle suppose des fondations très bien dimensionnées, parfaitement adaptées au terrain.

La véranda ou l’extension de maison vitrée

C’est l’agrandissement de maison préféré des Français : la véranda est la solution d’extension la plus rapide à mettre en place, la plus simple, la moins coûteuse aussi. Notez qu’il faut distinguer la véranda à proprement parler (structure généralement en kit, dissociée de la maison et qui n’apporte pas, au sens légal, de mètre carrés habitables), de la véritable extension vitrée sur le côté, plus coûteuse mais qui augmente votre surface habitable et offre la possibilité d’abriter toutes les pièces à vivre.

En fonction de son orientation, l’extension de maison vitrée peut servir de chambre, de cuisine, de salon ou encore faire le lien entre deux bâtiments. Cet agrandissement de maison permet également de jouer avec les couleurs, les formes, les matériaux.
La véranda conviendra davantage aux usages temporaires, en tant que jardin d’hiver, salon de lecture, pool house ou encore salle de réception…

Dans la famille des extensions vitrées, la verrière est une alternative très prisée. En verre du sol au plafond là où d’autres extensions vitrées seront habillées d’une toiture plus classique, elle offre une vue imprenable sur l’extérieur. La verrière comme agrandissement de maison permet de gagner une importante luminosité.

Un agrandissement de maison pour tous les styles 

La construction d’une extension de maison sur le côté peut totalement s’inscrire dans la continuité de la façade existante. En fonction de ce que le PLU autorise sur votre parcelle, et de l’espace supplémentaire dont vous souhaitez bénéficier, vous pouvez lui adjoindre un voir plusieurs étages. La toiture de l’extension de maison joue pour beaucoup dans cette continuité architecturale, en faisant le liant avec l’existant : avec un choix de couverture homogène, votre agrandissement de maison et la structure initiale ne feront alors plus qu’un.

Si vous optez pour une extension de maison sur le côté plus moderne, à toit plat, celle-ci viendra sans difficulté s’adosser au pignon de votre habitation. La construction d’une extension de maison sur le côté permet parfois de mettre l’accent sur la beauté d’une ancienne demeure en jouant la carte du contraste, avec une façade vitrée, en bardage bois ou encore métallique.

Extension sur le côté continuité
Une extension sur le côté qui reprend les codes de la longère en les modernisant.

Agrandissement de maison sur le côté : les précautions à prendre

Avant de concrétiser votre projet d’agrandissement de maison, certaines précautions sont à prendre et certaines contraintes méritent votre attention :

 

La surface constructible de votre terrain

Pour une extension de maison sur le côté, l’une des principales contraintes réside dans la surface constructible de votre terrain. Vous devez en effet impérativement disposer d’une parcelle suffisamment grande pour accueillir une nouvelle construction, mais surtout avec de l’espace encore constructible ! Ce n’est pas parce que votre jardin est spacieux que vous pouvez forcément construire votre extension sur le côté de la maison. En effet, pour éviter l’artificialisation des sols, les Plans Locaux d’Urbanisme (PLU) ou les Plans d’Occupation des sol (POS) précisent un coefficient d’occupation des sols par parcelle (COS) à ne pas dépasser : cette variable va conditionner plus ou moins fortement la surface au sol de votre future extension latérale. A vérifier en mairie, plan de la maison existante à l’appui, avant de se lancer dans la conception de votre extension sur le côté, donc !
Si celle-ci n’est légalement pas possible, vous pouvez opter pour une surélévation, qui, elle, n’a pas d’emprise au sol et donc pas d’impact sur le Coefficient d’Occupation des sol.

 

Les autres règles d’urbanisme

Pour toute modification de façade, vous devrez vous référer au PLU de votre commune. Ce document pourra vous imposer certaines contraintes architecturales en termes d’esthétique d’extension (matériaux et revêtement de façade, de couverture, type des fenêtres, etc…).
Enfin, n’oubliez pas que toute nouvelle construction sur votre terrain, même adossée à votre maison, doit respecter les limites de propriétés et les servitudes instruites par le PLU.

Tous ces vérifications préalables sont nécessaires pour trouver le bon emplacement pour votre extension, calculer la surface de plancher que vous pourrez lui attribuer, et orienter vos choix esthétiques.

 

Les points techniques incontournables

Pour que la réalisation soit parfaite et pérenne, il est important que la construction de l’extension de maison soit faite par un professionnel assuré et compétent.
Votre artisan se lance dans les plans de l’extension et le choix des matériaux sans avoir au préalable demandé d’étude de sol ? Fuyez !
En effet, une extension latérale se construit sur des fondations et avec un mode constructif adaptés à la nature du terrain, et cette nature peut varier au sein d’une parcelle, même tout près de la maison déjà construite. En outre, les nouvelles fondations ne doivent pas venir s’appuyer sur celles de la maison, ni sur celle du voisin.
Les autres points techniques d’attention pour ce type de construction : la présence de joints de dilatation permettant de désolidariser la nouvelle construction de la maison principale et la gestion de l’étanchéité entre les deux bâtiments.

Estimez gratuitement vos travaux d’extension…
Et entrez en relation avec nos professionnels agréés pour les réaliser !

Extension de maison et permis de construire

Deux possibilités s’offrent à vous en fonction de votre projet : le simple dépôt d’une déclaration préalable de travaux ou la demande d’un permis de construire, qui reste le cas le plus fréquent.

Cela va ici dépendre de la future extension de maison sur le côté :

  • Si la surface de plancher de votre agrandissement de maison ne dépasse pas les 40m², aucunement besoin de permis de construire. Un bémol en revanche si vous ne vivez pas en zone urbaine couverte par un Plan Local d’Urbanisme ou un Plan d’Occupation des Sols, le seuil faisant basculer la demande de travaux préalable à un permis de construire passe alors à 20 m².

  • Si vous dépasser les 40m² de surface de plancher, il faudra demander un permis de construire. Même démarche si votre extension latérale fait plus de 20m² et modifie la structure de la maison via l’ouverture d’un mur porteur par exemple, ce qui est généralement le cas.

  • Sachez également que si après la construction de l’agrandissement de maison sur le côté l’emprise au sol ou la surface du plancher de votre maison dépasse les 150m², un architecte devra également entrer dans le jeu !

Quel est le prix d’une extension de maison sur le côté ?

Le prix d’une extension de maison sur le côté dépend de la surface de l’extension, du procédé de construction sélectionné, mais également de l’aménagement prévu dans cet agrandissement de maison (salon, chambre, pièces d’eau…).

Comptez en moyenne un prix compris entre 1000 et 2200 euros TTC le mètre carré. Si l’agrandissement de maison par le côté est une véranda, on note des prix autour des 1500 euros du mètre carré, là où une extension latérale vitrée s’approchera davantage des 3000 euros TTC du mètre carré.

Quand l’extension de maison sur le côté n’est pas une bonne idée

Attention, agrandir pour agrandir n’est pas toujours une bonne idée. Si vous ne pouvez pas surélever votre maison, ou créer une excavation, l’agrandissement de maison par le côté semble être la solution. Mais pensez à bien étudier votre terrain et l’emplacement de votre future extension.

L’agrandissement de maison sur le côté est à éviter si :

  • L’orientation de votre extension ne permet pas une parfaite utilisation de la pièce souhaitée ;
  • Le reste de terrain ne vous permettra plus de profiter de votre extérieur comme vous en avez l’habitude.
  • Si l’extension de maison est une solution pour stocker ou ranger, un nouvel aménagement intérieur est souvent suffisant.

Si vous n’avez plus aucun doute sur votre besoin d’agrandir par le côté, alors vous pouvez entreprendre vos démarches. Et chez La Maison Saint-Gobain, nous vous mettons en relation avec les professionnels expérimentés de votre région pour la construction de votre extension de maison.

Travaux d’agrandissement en vue ?
Dites-nous ce que vous souhaitez réaliser en quelques clics : nous vous recontactons pour vous mettre en relation avec nos professionnels agréés.