Une déco = une série, zoom sur Le Jeu de la Dame

18 Décembre 2020Belinda Tempier

Le Jeu de la Dame, “The Queen’s gambit” pour les puristes, est la nouvelle série Netflix dont tout le monde parle. Qui aurait cru qu’en 2020 les échecs auraient autant la cote ? Le Jeu de la Dame a relancé les ventes des jeux d’échec pour ce Noël, créant même des ruptures de stock dans de nombreux magasins de jouets. Le Jeu de la Dame, c’est l’histoire de Beth Harmon, une orpheline américaine surdouée des échecs, qui souhaite devenir un maître du jeu mondialement reconnu.

Le Jeu de la Dame c’est aussi un univers, celui des années 60 et de sa déco très marquée en couleurs et en motifs. Un style rétro qui revient à la mode aujourd’hui, particulièrement prisé des amoureux du vintage. Certains éléments de la série nous ont marqué, comme les papiers peints, le mobilier design ou encore l’électroménager aujourd’hui iconique comme le réfrigérateur Smeg, hériter des années 50.

Une décoration qui évolue

Lorsque Beth Harmon est adoptée, elle emménage dans un pavillon américain tout ce qu’il y a de plus traditionnel. La décoration des parents adoptifs de Beth est alors très chargée, c’est peu de le dire. Avec un bleu canard omniprésent, ce sont surtout les imposants rideaux encadrant l’entrée du salon qui nous ont sautés aux yeux.

Lorsque Beth Harmon reprend la décoration en main, c’est alors le rose, et les papiers géométriques qui prennent le relais. Une décoration plus apaisante, toujours chargée, mais qui vient contrebalancer le tempérament fougueux et borderline de la jeune prodige.

Jeu de la dame deco
Crédit photo Netflix- The Queen's gambit

Pour un intérieur sauce année 60

  • Au sol comme aux murs, on ose le mélange des couleurs. L’orange, le turquoise et le vert sont les teintes qui ont orné les murs et les moquettes des années 60.

  • Côté matériaux, PVC, vinyle, le plastique est roi pour les objets de décoration. Le velours est également omniprésent pour les assises.

  • Si une tendance des années 60 est prédominante, c’est bien celle du papier-peint. Il est présent dans toutes les pièces des maisons et appartements. Des formes géométriques, des fleurs, des couleurs chaudes et froides se mélangent, sans même parfois s’harmoniser.

  • Les années 60 sont le prolongement du consumérisme marqué des années 50. Les intérieurs sont souvent chargés en mobilier et en objets de décoration.

deco année 60
Abonnez-vous à notre newsletter
Recevez votre dose d’inspiration chaque semaine dans votre boîte mail.
Je m'abonne
La Maison Saint-Gobain traite vos données pour vous envoyer ses newsletters. Consultez la rubrique "Vos données et vos droits" pour en savoir plus.