La tendance Yakisugi

24 Novembre 2020Belinda Tempier

Le bardage de ma maison ? C’est Yakisugi, ou Shou Sugi Ban si vous préférez... De quoi parlons-nous ? D’un bardage bois particulier, dont la finition « Yakisugi » ou « Shou Sugi » fait toute la différence. Il s’agit de bois brulé. Cette technique de protection du bois est née au Japon au XVIII ème siècle. Tombé en désuétude, ce matériau redevient tendance et permet de donner un style moderne très apprécié par les architectes et designers actuels.

Yakisugi : un matériau unique

Unique par ses propriétés, le Yakisugi permet d’apporter au bois, et plus particulièrement au cèdre majoritairement utilisé, une plus grande résistance face aux intempéries. C’était d’ailleurs sa première vocation lors de la naissance de cette technique au Japon. Mais les propriétés du Shou Sugi Ban ne s’arrêtent pas là :

  • une durée de vie de 80 ans, sans aucun traitement chimique,
  • imperméable,
  • résistant au feu,
  • résistant aux xylophages.

Le Yakisugi c’est aussi un matériau qui a séduit les architectes par son design. Il peut être utilisé comme le bardage d’une maison contemporaine ou comme un objet de décoration. Le bois brulé est flexible, il peut être utilisé pour diverses applications. La seule contrainte, comme tous les bois, est de passer une couche d’huile, mais pour le bois brûlé, c'est seulement tous les 15 ans !

Yakisugi : un matériau unique

Comment est réalisé le Yakisugi ?

Il s’agit de brûler le cèdre, utilisé pour ses qualités esthétiques et sa durabilité dans le temps, de façon maîtrisée. La méthode ancestrale consiste à créer une brèche dans le bois puis à y mettre le feu en aspergeant de l’azote pour propager, comme l’artisan le désire, la combustion. Aujourd’hui, les procédés sont plus industriels, mais le résultat n’est pas différent. On peut également maîtriser le niveau de bois brûlé afin d’obtenir un bois très esthétique pour un mobilier unique.

Abonnez-vous à notre newsletter
Recevez votre dose d’inspiration chaque semaine dans votre boîte mail.
Je m'abonne
La Maison Saint-Gobain traite vos données pour vous envoyer ses newsletters. Consultez la rubrique "Vos données et vos droits" pour en savoir plus.