Vivre sur une ville flottante, ça vous tente ?

03 Novembre 2020Belinda Tempier

C’est l’entreprise Oceanix qui a développé un concept de construction étonnant et futuriste : les villes flottantes. On a tous pu constater le manque de place pour construire et agrandir les villes. Un phénomène encore plus présent lorsqu’on pense aux villes côtières. L'urbanisation côtière sans entrave détruit des millions d'hectares d'océan et de vie marine ; près de 50 pour cent de la population mondiale vit dans les zones côtières. La montée de la mer et le changement climatique aggravent le problème. C’est en partant de ce constat que l’entreprise Oceanix a développé la construction de villes flottantes durables, en usant de ce qu’ils nomment « les technologies bleues ».

La ville flottante Océanix
Une architecture sensible aux aspects sociaux, politiques, environnementaux et économiques de chaque emplacement - Crédit image Oceanix

Une ville flottante possible pour 10 000 habitants

Cette ville flottante pourrait abriter pas moins de 10 000 habitants sur 75 hectares. La conception s’articule autour d’objectifs de développement durable, en canalisant les flux d'énergie, d'eau, de nourriture et de déchets pour créer un modèle de métropole maritime et modulaire. La ville Oceanix est constituée de plusieurs quartiers modulaires de 2 hectares. Des quartiers autonomes, accueillant jusqu’à 300 résidents. Chaque quartier bénéficie de tout ce dont a besoin les habitants : logement, lieu de travail, loisirs de jour comme de nuit, commerce, école…

Une ville écoresponsable

Chaque structure construite dans un quartier est maintenue en dessous de 7 étages pour créer un centre de gravité bas et ainsi résister au vent. Les constructions sont pensées pour maximiser les surfaces de toit et permettre le déploiement d’importants panneaux pour utiliser une énergie propre et durable. L'agriculture communautaire est au cœur de chaque plate-forme.

La construction des bâtiments se ferait avec des matériaux à l’empreinte carbone négative, comme le bambou. Un matériau qui bénéficie d’une croissance rapide, et qui possède 6 fois la résistance à la traction de l’acier. Un matériau qui peut être cultivé au sein même de chaque quartier.

La ville flottante Océanix
Crédit image Oceanix

Une ville à fabriquer sur terre avant d’être déployée

Les villes flottantes peuvent être préfabriquées à terre et remorquées jusqu'à leur site final, ce qui réduit les coûts de construction. Cela, associé au faible coût de la location d'espace sur l'océan, crée un modèle de vie abordable. Ces facteurs signifient que des logements abordables peuvent être rapidement déployés dans les grandes villes côtières qui en ont grand besoin. Les villes Océanix deviendront peut-être les Venise de demain ?

Abonnez-vous à notre newsletter
Recevez votre dose d’inspiration chaque semaine dans votre boîte mail.
Je m'abonne
La Maison Saint-Gobain traite vos données pour vous envoyer ses newsletters. Consultez la rubrique "Vos données et vos droits" pour en savoir plus.