Vivre dans une yourte : on vous a menti !

10 Novembre 2020Jean Gamont

On imagine facilement un intérieur recouvert de peaux de bêtes, un espace réduit, sans fenêtre, sans lumière naturelle… Mais ça c'était avant ! Avant que les designers, architectes et professionnels du tourisme ne mettent leur nez dans les yourtes traditionnelles. Aujourd’hui, vivre dans une yourte permet de bénéficier d’un confort moderne. Mais les préjugés ayant la dent dure, démystifions un peu ces idées reçues …

Mythe n° 1: les yourtes sont mal isolées

Bien que la forme compacte et circulaire de la yourte et son toit conique favorisent une excellente circulation de l'air, une isolation réfléchissante est disponible pour la yourte moderne pour la rendre plus confortable toute l'année. En plus d'avoir une isolation, la yourte peut être refroidie en été en ouvrant un puits de lumière, ou en créant des fenêtres pour attirer l'air frais à l'intérieur et aider au refroidissement. Un ventilateur de plafond, une porte moustiquaire et des bouches d'aération au sol peuvent aider à augmenter le flux d'air et à garder l’espace agréable en été. La climatisation peut aussi être installée dans une yourte.

Durant l’hiver, l'isolation réfléchissante, associée à une bonne source de chaleur, rend l’habitation confortable et chaude. Mieux, la plupart des méthodes de chauffage conventionnelles s’adaptent à une yourte : d'un poêle à bois ou à gaz au chauffage électrique, vous pouvez choisir le système qui vous convient.

Mythe n° 2 : les yourtes ne sont pas sécurisées

Les yourtes modernes peuvent être assez sûres et sécurisées. Elles comprennent des portes solides avec un verrou à clef. Le mur en treillis de bois continu s'étend tout autour du périmètre de la yourte, de sorte que les biens et les personnes restent en sécurité à l'intérieur. Même si un voleur coupait le couvercle latéral, il serait arrêté par le treillis. Cela signifie que les seuls points d'entrée sont les portes, similaires à une maison traditionnelle. Comme pour les constructions plus conventionnelles, des alarmes et des capteurs de mouvement peuvent également être ajoutés.

Mythe n° 3 : les yourtes ne durent pas très longtemps

Le cadre en bois de la yourte pourrait durer indéfiniment. La seule partie du cadre qui est exposée aux intempéries est l'extérieur de la porte, qui doit être refermée régulièrement. Comme pour toute structure, la longévité et / ou l'entretien nécessaire variera en fonction des conditions environnementales auxquelles elle est exposée (exposition aux UV, humidité, etc.) et des matériaux utilisés pour construire la structure.

La yourte moderne a des couvertures extérieures faites de tissus conçus pour une exposition toute l'année aux intempéries. Si le revêtement supérieur ou latéral s'use, il peut être remplacé assez rapidement sans avoir à démonter la yourte.

Mythe n° 4 : les yourtes ne résistent pas aux vents forts

La conception de base de la yourte est très efficace pour maximiser la résistance tout en minimisant les matériaux nécessaires à sa construction. Sa forme aérodynamique permet que le vent circule facilement autour d'elle plutôt que de pousser sur des parois plates.

Vivre dans une yourte est donc possible, la vraie difficulté en France est de savoir où installer sa yourte, et sous quelles conditions légales, un point sur lequel nous reviendrons dans un prochain article. Mais si les yourtes restent encore peut utilisées en France comme habitation principale, elles se multiplient comme hébergement de loisirs.

Abonnez-vous à notre newsletter
Recevez votre dose d’inspiration chaque semaine dans votre boîte mail.
Je m'abonne
La Maison Saint-Gobain traite vos données pour vous envoyer ses newsletters. Consultez la rubrique "Vos données et vos droits" pour en savoir plus.