Brocante : quand les assiettes de mamie valent de l’or !

11 Février 2021Belinda Tempier

Nos chères grand-mères ont toujours adoré accumuler de la vaisselle, des services de 12, 18 pièces que l’on sort pour les grandes occasions. Mais la majeure partie du temps cette belle vaisselle est oubliée, planquée au fond des placards de cuisine, prenant la poussière. Jusqu’au jour où l’envie de faire de la place se fait sentir et là filles et petites-filles sont invitées pour prendre ce qu’elles désirent. Et bien cette vaisselle si fleurie, si datée, vaut peut-être bien son pesant d’or !

Vaisselle vintage : les collectionneurs en raffolent !

Avant de crier victoire, il faut vous assurer de trois choses : l’âge de cette vaisselle, son état, et qui ou où a été réalisée la vaisselle.

Intéressons-nous en premier lieu à l’âge, une vaisselle des années 70 ou 80 ne vaut pas plus que la vaisselle que vous achetez aujourd’hui. Les collectionneurs s’intéressent à des pièces plus anciennes, qui remontent à avant les années 60, quand la réalisation de la vaisselle révélait un savoir-faire plus artisanal qu’industriel.

Pour son état la vaisselle n’est pas comme un tableau qui peut être vendu très cher même s’il demande une restauration. La vaisselle vintage doit être belle et intacte. Ni cassée, ni ébréchée, les collectionneurs recherchent des pièces uniques. Et c’est bien la préservation de l’ancienne vaisselle qui rend la pièce difficile à trouver.

Enfin on s’interrogera sur sa provenance et son matériau. Certaines vaisselles réalisées par de grands céramistes seront très recherchées, comme celles faites par les faïenceries célèbres, celle de Gien par exemple.

Des typologies d’assiettes sont également très recherchées, comme les assiettes parlantes confectionnées fin 19ème siècle. Les plus grandes manufactures se sont prêtées au jeu : Gien, Vieillard, Choisy-le-Roi, Sarreguemines, Longwy etc…

Comment faire expertiser mes trouvailles ?

Vous trouvez la porcelaine ou la faïence offerte par vos aïeux particulièrement esthétique, bien réalisée et en parfait état ? Mais vous n'en connaissez pas la valeur... Pour vous faire une idée, vous pouvez demander de l’aide à un expert d’art, le commissaire-priseur de la salle de vente la plus proche, ou utilisez un service en ligne gratuit avec une estimation réalisée sur photo.

Par manque de chance votre trouvaille n’a aucune valeur ? Gardez-la pour égailler votre intérieur, ou pour la laisser à vos propres enfants des décennies plus tard.

Abonnez-vous à notre newsletter
Recevez votre dose d’inspiration chaque semaine dans votre boîte mail.
Je m'abonne
La Maison Saint-Gobain traite vos données pour vous envoyer ses newsletters. Consultez la rubrique "Vos données et vos droits" pour en savoir plus.